Nous avons remarqué que vous utilisez un navigateur non reconnu. Il se peut que les pages de Tripadvisor ne s'affichent pas correctement.Notre site est optimisé pour les navigateurs suivants:
Windows: Internet Explorer, Mozilla Firefox, Google Chrome. Mac: Safari.
Désolé, il n'y a aucun circuit ni aucune activité disponible à la réservation en ligne à la date que vous avez sélectionnée. Choisissez une autre date.
Désolé, il n'y a aucun circuit ni aucune activité disponible à la réservation en ligne à la date que vous avez sélectionnée. Choisissez une autre date.
1avis0question(s) et réponse(s)
Note attribuée
  • 0
  • 1
  • 0
  • 0
  • 0
Type de voyageur
Période de l'année
Langue
Filtres sélectionnés
  • Filtrer
  • français
387gis_lel a écrit un avis (oct. 2018)
Esbly16 924 contributions639 votes utiles
+1
Pendant mon séjour à Mamers, j’ai découvert cette superbe église romane au cœur d’un petit village du Saosnois. Bâtie au XIème siècle, cette église à chevet plat, à nef unique, possède de petites fenêtres romanes que l’on distingue encore à l’extérieur, sur le mur sud, côté rue de l’Etang. Devenant trop petite, elle est agrandie au XIIIème siècle et s’orne, dès la fin du XIIIème siècle et au début du XIVème siècle, de peintures murales. Le XVème siècle apporte la touche finale en lui adjoignant les deux chapelles latérales (dissymétriques du fait de la présence du clocher côté nord) avec leur décor renaissance. Parmi son mobilier, j’ai admiré les trois superbes retables en pierre qui ornent les chapelles nord et sud (celui de la chapelle nord dépeint la décollation de Saint-Jean-Baptiste). Le grand trésor de l’église Saint-Denis est, à mon avis, sur ses murs : j’ai été émerveillée par les fresques monumentales qui ornent pratiquement la totalité des murs. Comme dans de nombreux édifices religieux, les fresques avaient été couvertes d’un enduit de chaux. Le hasard a voulu qu’un éclat d’obus Prussien s’écrase à proximité de l’église en janvier 1871, faisant tomber des morceaux de l’enduit de chaux et permettant de redécouvrir les peintures médiévales. Une première campagne de dégagement des peintures médiévales est alors entreprise par l’architecte Préau et l’imprimeur-historien Gabriel Fleury de Mamers. Ces fresques sont parmi les plus importantes du Saosnois par leur intérêt pictural. Les peintures, le mobilier et les retables sont classés au titre des monuments historiques depuis 1908. La visite est possible tous les jours en suivant les informations affichées sur la porte de gauche : la clé est disponible chez un passionné de l’histoire de l’église habitant en face et qui se propose d’apporter aux visiteurs tous les éléments utiles. Je la recommande à tous les amateurs d'architecture médiévale et de fresques murales.
Plus
Date de l'expérience : septembre 2018
Utile
Partager
Écrire un avis
Comment était votre expérience ?
Écrire un avis
Partagez votre plus belle photo de voyage
Présentez vos expériences au monde telles que vous les avez vécues.
Publier une photo
Obtenez des réponses rapides
Posez vos questions principales à d'autres voyageurs et gérants d'attractions.
Poser une question
Questions fréquentes sur Église Saint-Denis de Vezot